COUSCOUS SANS COUSCOUSSIER A MA FACON


couscous sans couscoussier à ma façon

“Le couscous est un plat familial qui fleure bon les épices et le soleil… En cette fin d’été… Un voyage parfumé des papilles…”

Recette proposée par Poêlette :

Comptez 3 h de temps 

Pour réaliser un couscous à la mode marocaine et avoir un goût authentique comme là-bas, il importe de respecter certaines règles :

– Utiliser un gros fait-tout pour faire cuire le bouillon. Je n’utilise pas de couscoussier : j’ai mon astuce pour la semoule…Je vous l’expliquerai plus bas.

– Utiliser de la semoule à coucous « moyenne ». Vous pouvez en trouver dans tous les supermarchés au rayon RIZ.

  • Utiliser des légumes frais que vous préparerez vous-même, car les légumes surgelés finissent en bouillie. Cela dépend de vos goûts et de la saison, libre à vous de varier les plaisirs. Vous pouvez si vous le souhaitez préparer un couscous avec le reste de légumes dont vous disposez, la quantité de légumes est également une question de goût. Certains aiment le couscous bien garnis en légumes alors que d’autres aiment uniquement la semoule et le bouillon.
  • Pour les épices, c’est affaire de goût, le couscous est surtout une affaire de viande et de légumes, ces ingrédients donnent un très bon goût. j’utilise seulement le Ras El hanout, le cumin, le poivre, (+ sel pour moi). On peut aussi incorporer de la cannelle. Il ne faut surtout pas mettre d’ail.
  • Respecter le temps de cuisson de chaque ingrédient, si vous manquez de temps devant vous, laisser tomber et faites-le un autre jour.

Voici donc ma recette de couscous aux légumes de saison :

INGRÉDIENTS pour 6 à 8 personnes :

Pour le bouillon :

  • Viandes au choix : Épaule d’agneau, bœuf (morceau à braiser), poulet, merguez (en ce qui me concerne je ne mets pas de poulet dans le bouillon, question de goût je trouve trop sec : je le fais simplement au four nature, et je le rajoute dans le bouillon juste 10 minutes, mais faites comme vous aimez…)
  • 2 oignons blancs
  • 1 petit bouquet de persil plat
  • Pois chiches en conserve, une boîte moyenne ou grosse selon vos goûts (attention : ne les mettre que 10 min avant la fin sinon ce sera de la purée !) ou alors des pois chiche secs qu’il faudra laisser tremper dans l’eau toute une nuit (Mais c’est tellement meilleur..!)
  • 4 c à soupe d’huile neutre (pas d’huile d’olive)
  • Épices : 1 c à soupe pleine de Ras el Hanout, 1 c à soupe de cumin en poudre, 1 c à café de gingembre moulu, un piment très doux type petit poivron vert appelé « poivron piquant » (pour moi : Un peu de Harissa), une petite boîte de concentré de tomate, sel
  • Légumes : 4 grosses carottes, 2 courgettes, 4 navets, 1 aubergine, 2 ou 3 tomates, 2 poivrons (couleur au choix)
  • Environ 4 L d’eau

Pour la semoule :

  • 1 kg de couscous moyen
  • 2 à 4 c à soupe d’huile neutre
  • 15 gr +75 gr de beurre doux
  • Eau
  • Sel

Préparation du bouillon :

  • Mettre l’huile dans la marmite, faire chauffer puis ajouter la viande coupée en gros morceaux (dans cet ordre : agneau et bœuf, poulet)
  • Incorporer les deux oignons coupés en 4, le bouquet de persil, les épices et mélanger
  • Faire saisir quelques instants, il faut que la viande colore légèrement mais pas trop
  • Enlever le poulet, on le remettra 45 minutes avant la fin car il cuit plus vite
  • Ajouter l’eau et amener à ébullition puis laisser à tout petit bouillon
  • Pendant ce temps, nettoyer et éplucher les légumes, les couper en gros morceaux. Par exemple : la carotte et la courgette une fois dans le sens de la largeur puis une fois dans le sens de la longueur. Le navet en quatre dans le sens de la longueur, tailler le poivron en moyen morceaux…
  • Dès que la viande (agneau et bœuf) est à moitié fondante, ajouter le navet et la carotte, compter 15 minutes puis ajouter le poulet et le reste des légumes, compter un temps de cuisson de 15 minutes. Si merguez et/ou côtes d’agneau : les faire griller à part et les ajouter 5 minutes avant la fin)
  • Goûter et rectifier l’assaisonnement
  • Astuce : Ne pas mélanger le bouillon, laisser cuire ainsi en veillant à ce qu’il y ait beaucoup de bouillon qui couvre la viande et les légumes même en fin de cuisson. Ajouter de l’eau si besoin. La viande doit être très fondante, bien cuite. Les légumes doivent l’être également sans être transformés en purée.

Préparation de la semoule à couscous version Poêlette :

  • Faire légèrement dorer les grains de couscous dans une sauteuse dans l’huile neutre + 15 gr de beurre fondu
  • Ensuite, mouiller avec de l’eau chaude, salée avec 75 gr de beurre, petit à petit sans cesser de remuer (utiliser une fourchette en bois pour égrener en même temps) comme pour faire un risotto

Pour le dressage :

  • Mettre en dôme le couscous dans un grand plat creux. Faire un puits au centre
  • Arroser tout le couscous de bouillon, compter environ 3 bonnes louches
  • Placer la viande au centre, décorer de légumes de manière homogène : une carotte, une courgette, etc…. Terminer par les pois-chiches. Arroser de nouveau de bouillon
  • Disposer le reste de bouillon dans un bol pour se servir à table
  • Servir aussitôt, très chaud. Déguster avec de la Harissa

COUSCOUS SANS COUSCOUSSIER A MA FACON

Et bon appétit !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “COUSCOUS SANS COUSCOUSSIER A MA FACON